La couleur de l’été

LA COULEUR DE L’ÉTÉ groupshow estival jusqu’au 30 aout   Retrouver vos artistes préférés dans cette sélection estivale et inédite à déguster à l’envie. Rose-Marie Crespin, Solène Dumas, Delphine Grandvaux, Valérie Graftieaux, Antoine Halbwachs, Françoise Ferreux, Franco Salas Borquez, Thomas Henriot, Jérôme Pergolesi, Corine Albrecht, Marielle Paul, Mathieu Schmitt et Bélem Julien. Et les estampes de : Bram van Velde, Frédéric Poincelet, Jean-Pierre Pincement, Pierre Alechinsky.

Lire la suite »

LA FABRIQUE DE FABLES – Françoise Ferreux, Delphine Grandvaux, Bélem Julien, Mathieu Schmitt

Vernissage vendredi 17 mai 2024 de 18h à 20h30 en présence de  Delphine Grandvaux Rencontre avec Francoise Ferreux samedi 18 mai de 15h à 18h Ouverture exceptionnelle de la galerie dimanche 18 mai de 14h à 18h Le fil, la trame, le geste et le temps, forment le vocabulaire commun de ces quatre artistes. Il en émergent des récits graphiques et poétiques où la nature s’invente comme une fable. Françoise Ferreux dessine au feutre et sculpte le fil de lin. Depuis de nombreuses années, avec lenteur et minutie, en répétant inlassablement ses gestes elle crée et imagine une collection de plantes et de minéraux. Delphine Grandvaux sculpte le fil de fer. Á partir d’une pratique longue aux gestes répétitifs, les volumes fragiles et transparents se déploient. La lumière y pénètre et crée leur respiration. Son univers magique et graphique est un véritable écosystème. Les Petits Traits : Belem Julien et Mathieu Schmitt, dessinent des petits traits à 4 mains. Ils répetent, au fil de leur imagination, le même geste simple. Cette répétition et la concentration presque hypnotique qu’elle induit, engendre l’imprévu d’une nature foisonnante et fantastique.

Lire la suite »

Les jours – Thomas Henriot

vernissage vendredi 15 mars 2024  de 18h à 20h 30 en présence de l’artiste Exposition du 16 mars au 27 avril 2024   L’ exposition Les jours est la seconde exposition monographique de Thomas Henriot à la galerie, après Broken Paradise en janvier 2022. Elle met en scène des oeuvres inédites créées à La Havane les six derniers mois. « Le chapitre d’un roman de Virginia Woolf. Les années, les jours, les heures, seraient tous idéalement employés au dessin. Rien d’autre. Regarder sur le visage des instants qui s’écoulent les contours du monde, ses enluminures, et dans l’observation prolongée en suivre les ondoiements. S’enfoncer dans ses profondeurs. Comme chez Reinaldo Arenas, Avant la nuit, le dessin se déroule au cours de journées longues, à l’ombre des arbres ou bien en plein soleil. Ce qui importe c’est d’être ici, pour voir et entendre, et sentir. Je dessine tout car je sais que tout va disparaitre. Peu importe que le dessin ait quelque chose à voir avec son motif : il faut aller au-delà de lui, dans ces passages dont à travers les heures, et les jours, on trouve le secret. Peindre est un rituel, une liturgie, une discipline, une répétition : se lever à l’aube, partir jusqu’au lieu choisi, faire ce parcours, ce même itinéraire, chaque jour. La série de dessins Les jours s’effeuille comme les pages d’un roman, qui raconterait l’aventure inouïe de peindre. Ces rythmes nous font entendre des voix inconnues, lointaines, reconnues. Et soudain on plonge dans les yeux des arbres et on glisse les doigts dans leurs blessures. Et le dessin s’élève du sol, comme un chant entonnant son récit émerveillé et cruel. » Thomas Henriot  

Lire la suite »

La révolte du Vent – Franco Salas-Borquez

vernissage vendredi 19 janvier 2024  de 18h à 20h30 en présence de l’artiste Franco Salas-Borquez sera présent samedi de 14h à 18h ouverture exceptionnelle dimanche 21 janvier de 15h à 18h Exposition du 20 janvier au 9 mars 2024 Né au sud austral du Chili, sur l’île de Chiloé en 1979, Franco Salas-Borquez vit et travaille en France. L’artiste considère l’évocation de la mer comme un défi à relever et « la peinture comme un langage subtil et symbolique où la force de la nature se mêle à sa propre vie, par le chaos des gestes, dans un ordre en constant paradoxe.»  «La limite de la réinterprétation de la mer attire mon attention comme un jeu d’échecs : toujours les mêmes éléments mais une infinité de possibilités. Cette idée est l’axe central de mon travail aujourd’hui, au-delà du fait d’être né dans une famille de marins. Sans doute cet élément, la mer, est inconsciemment à la base de mon expression.» Franco Salas-Borquez recrée sans cesse l’envoûtante force des vagues, errantes, puissantes, rebelles et infiniment libres ! Ses œuvres font partie des collections privées et publiques des deux côtés de l’Atlantique. 

Lire la suite »

À Fleur de regard/Monde imaginaire – VALÉRIE GRAFTIEAUX

vernissage de vendredi 1er décembre 2023 de 18h à 20h30 en présence de l’artiste   Exposition du 2 décembre au 13 janvier 2024 Photographe et plasticienne Valérie Graftieaux tisse patiemment depuis 25 ans, une œuvre qui va au-delà du regard. À partir de simples objets naturels ou manufacturés, elle propose des images photographiques ou dessinées dont la lecture est ouverte, multiple et intrigante :  une lame de couteau devient une fenêtre sur un paysage, un clavier de piano révèle le fantôme des doigts qui viennent de jouer une mélodie. Son travail est un éloge de la curiosité, où le spectateur prend toute sa place quand il imagine et se raconte sa propre histoire devant les œuvres. Les objets du quotidien ont alors un autre relief, dans une alchimie qui mélange simplicité et raffinement. Rien d’étonnant à ce que la photographie soit son médium de prédilection : c’est une matière photosensible. Un écran qui tient de la révélation, qui ne constate pas la réalité mais qui l’invente. Les yeux de Valérie Graftieaux caressent le monde et révèlent un univers de poésie et d’histoires, à fleur de regard.

Lire la suite »

Foire d’art contemporain ST’ART Strasbourg

Cette année nous faisons notre grand retour à St’art avec une exposition collective de 9 artistes : dessins, peintures, photographies, sculptures Retrouvez-nous STAND 2D01 Franco SALAZ BORQUEZ Solène DUMAS ROSE-MARIE CRESPIN Valérie GRAFTIEAUX Antoine HALBWACHS Thomas HENRIOT Tina MÉRANDON Jérôme PERGOLESI Reza SEYFI ZOUBARAN  VERNISSAGE (UNIQUEMENT SUR INVITATION) Jeudi 23 novembre 2023 de 15h à 22h OUVERTURE AU PUBLIC Du 24 au 26 novembre 2023 Vendredi 24 novembre : 11h – 20h Samedi 25 novembre : 11h – 20h Dimanche 26 novembre : 11h – 20h LIEU NOUVEAU PARC DES EXPOSITIONS Hall 2 et 3 Avenue Herrenschmidt 67000 STRASBOURG

Lire la suite »

BONDIR ET RÊVER TINA MERANDON

Vernissage vendredi 29 septembre de 14h à 21h l’artiste sera présente vendredi et samedi après-midi Bondir est l’acte énergique de sauter, s’élever vers le haut avec enthousiasme, c’est une réaction au danger ou un acte joyeux tandis que rêver se rapporte à l’activité mentale du sommeil, cela peut être effrayant, fantastique, ou correspondre aux aspirations et désirs profonds que l’on a en état d’éveil. Tina Merandon est artiste photographe, elle travaille à Paris depuis plusieurs années sur la thématique de l’enfance et de l’animal. L’exposition s’articule autour de deux séries de photographies d’enfants prises dans la vivacité de leurs interactions : Anima et Les petites danseuses. La série consacrée aux enfants et aux animaux nous montre la vivacité inhérente à l’enfance, une fulgurance charnelle, débordante d’énergie mais aussi des moments de grâce inédits où le corps de l’enfant et celui de son animal semblent se fondre pour mieux affronter la vie. C’est l’invention d’un nouvel être hybride et féérique : l’enfant-animal. Les petites danseuses, pieds nus, s’élancent rageusement et improvisent leur propre espace dans un monde réinventé. Une tendance à l’abstraction en inscrivant ces corps et leur gestuelle débridée sur des fonds aux couleurs acidulées. Le travail de Tina Merandon explore la relation à l’autre, les échanges et les confrontations prenant la forme d’une chorégraphie improvisée. Son parcours de photographe se nourrit souvent de résidences de création et du lien tissé avec les territoires et ses habitants. En perpétuelle recherche plastique, elle travaille la couleur et le langage corporel vers des formes abstraites ou graphiques.  Tout est lié au corps, à la peau, à la gestuelle qu’elle soit animale ou humaine. L’animal traverse toujours son corpus mais toujours en lien avec l’homme, la relation formant le sujet central. Tina Merandon a travaillé récemment en résidence territoire à Château-Thierry : une

Lire la suite »

LE TEMPS DES ARDOISES

vernissage vendredi 1er septembre 2023 de 18h à 21h ouverture exceptionnelle dimanche 3 sept. de 14h à 18h 52 artistes ont réinterprétés l’ardoise d’écolier. Commissaires d’exposition Catherine Gangloff et Michel Dejean Corinne Albrecht – Alfred Angeletti – Emmanuel Antoine – Patrick Bastardoz Robert Becker – Marine Bourgeois – Christiane Bricka – Anne Bulliot – Geneviève Charras Philippe Charvolin – Nicolas Clair – Roger Cochard – Rose-Marie Crespin – Louis Danicher Benoit Deck –  Camille Dejean – Michel Dejean – Daniel Depoutot – Solene Dumas Catherine Gangloff – Marie-Amélie Germain – Kevin Helan – Valérie Graftieaux Antoine Halbwachs – Veronique Hauss-Jbil – Emmanuel Henninger – Erwin Heyn Denis Jully – Klaus Kadel – Sylvie  Lander – Claude Lory  – Dominique Lutringer – Kim Lux Gabriel Micheletti – Hafid Mourbat – Suzanne  Obrecht – Marielle Paul – Jérôme Pergolesi Pascal-Henri Poirot – Lucia Reyes Germain Roesz – Chris Rul – Anna Sadler Patrick Sadler Franco Salas Borquez – Jean-Marc Scanreigh – Reza Seyfi Zoubaran Robert Stephan – Jacques  t’Kindt – Alain Tanguy – Raymond E. Waydelich – Nini Yu

Lire la suite »

ESTIVALE 2023

Group Show estival peintures – estampes – photographies – dessins J’ai le plaisir de vous convier à la prochaine exposition collective de la galerie. Du 6 juillet au 26 août vous pourrez découvrir une sélection d’oeuvres de vos artistes préférés, émergents ou établis à travers différents accrochages. Venez retrouver les peintures et sculptures de Corinne ALBRECHT, Rose-Marie CRESPIN, Delphine GRANDVAUX, Thomas HENRIOT, Marielle PAUL, Jérôme PERGOLESI, Franco SALAS-BORQUEZ, Gérard TRAQUANDI….. Je serais heureuse de vous revoir du mercredi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous.

Lire la suite »

Chroniques oniriques

Hyesung Jung Hyosook Kim Shohyung Park Vernissage le vendredi 19 mai 2023 de 18h à 21h en présence de Hyesung Jung et de Shohyung Park Exposition du 20 mai au 1er juillet 2023 «Chroniques oniriques», ce sont les récits de 3 des 4 artistes du collectif BanBan. Chacune de ces trois artistes exprime par différents médiums et avec délicatesse les empreintes et les traces que laissent la mémoire et le temps sur nos constructions mentales et notre imaginaire. HYOSOOK KIM est né en Corée du Sud en 1987. Elle est triplement diplômée en art, en Corée, à Besançon et Mulhouse. Son travail essentiellement photographique met en lien la photographie et le dessin à travers l’idée que le fondement de l’imaginaire se construit de nos expériences. Sa série de photos s’intitule « Équivalent (2019) » en référence à “Équivalent” (1925-1931) de Alfred Stieglitz qui est une série de photographies de nuages. Ces nuages renvoient à des références matérielles ou émotionnelles dans l’imaginaire du spectateur. HYESUNG JUNG, est née en Corée du Sud en 1981. Doublement diplômée en art, elle s’exprime grâce à différents médiums: gravures, monotypes, dessins, peintures sur toile etc… Son travail minutieux, se focalise sur les oppositions entre visible et invisible, sur les traces du temps et de l’imaginaire, et note avec précisions les micro-changements qui nous entourent. SHOHYUNG PARK, est née en Corée du Sud en 1991. Moitié plasticienne, moitié designer, et plusieurs fois diplômée dans ces disciplines, elle se pose des questions sur son environnement, travaille sur l’interprétation de nos visions et de nos rêves. Que ce soit pour réinterpréter une image de gargouille rejetant de l’eau ou pour réinventer indé- finiment des paysages marins, Shohyung Park travaille par superposition de couleurs et de strates, entre abrstaction et figuration.  

Lire la suite »

ESPACE PRIVÉ – LAURENT BRUNEL

vernissage SAMEDI 1er Avril 2023 de 14h à 19h en présence de l’artiste. Espace à la fois physique et mental, « Espace privé » explore l’univers domestique à travers une mise en scène du quotidien et de l’intime qui questionnent les interactions entre un individu et son environnement. Dans ces scènes d’intérieur, cohabitent figures en apesanteur, effigies énigmatiques et éléments de décor. Les sculptures et les peintures rassemblées tissent un dispositif narratif par l’usage de deux principes récurrents baptisés McGuffin et Roludom. Le McGuffin est une forme ambiguë dont l’identité varie en fonction de son environnement. Quant au Roludom, il propose une représentation du corps intégrant les notions de porosité et de dépendance. Laurent Brunel, né en 1969 est agrégé, diplômé de la HEAR et de l’ESAL.

Lire la suite »

Points de vue sur le paysage

Vernissage jeudi 4 février 2023 EXPOSITION DU 4.02 au 25.03. 2023 JI-YOUNG DEMOL PARK EMANUEL HENNINGER MARIELLE PAUL FRANCO SALAS-BORQUEZ 4 points de vue, 4 artistes qui expriment leurs émotions ou leur ressenti face à la thématique du paysage : Expressifs, contemplatifs, militant, abstrait Ji-Young Demol Park est née en Corée du Sud en 1970. Installée en France depuis 1996 elle a choisi de vivre au plus proche des Alpes. Inlassable promeneuse Ji-Young Demol Park parcours les montagnes avec ses carnets, crayons et pinceaux pour traduire le plus spontanément possible l’état d’émerveillement  et de contemplation qui l’habite. Ses lavis et encres sur papier nous parlent de ses émotions visuelles.  Emmanuel Henninger est né en France en 1980. Il a développé une pratique du dessin extrêmement minutieuse inscrite dans une relation profonde avec la nature qu’il parcourt régulièrement en France ou en Allemagne. Sa double approche oscille entre la vision romantique du paysage préservé et la vision critique du paysage pratiqué ou transformé par l’activité humaine. Marielle Paul est née à Lyon en 1960, elle vit et travaille à Paris. Pour ses étonnantes créations l’artiste a fait le choix de la gouache et du papier depuis 1990. Entre figuration et abstraction et sans imposer à ses formes l’illusion de la troisième dimension elle trace de façon méthodique et régulière des lignes de couleurs au traitement précis et rigoureux. Ses sujets et ses paysages sortis de sa mémoire et de son environnement apparaissent réversibles et renversants. Franco Salas Borquez est né en 1979 sur l’Île de Chiloé, au Sud austral du Chili. En créant des scènes maritimes d’une beauté vertigineuse, l’artiste cherche à témoigner de l’immense force de la nature et de la fragilité de l’être humain. Franco Salas Borquez compare le travail de peindre au jeu d’échec qu’il pratique : les mêmes éléments sont toujours présents, mais ils se jouent avec une infinité de

Lire la suite »